Sondage d’opinions de l’institut américain Zogby Research Services

Le Temps
Un sondage réalisé par l’institut de sondage américain Zogby Research Services (ZSR) du 4 au 31 août 2013 auprès d’un échantillon représentatif de 3031 citoyens  de plus de 18 ans a fait ressortir que les Tunisiens sont profondément divisés sur les réalisations du mouvement Ennahdha.
Ce sondage institué « Tunisie- la perception générale de la situation avec le parti Ennahdha au pouvoir »  et présenté, le 8 octobre,  devant le Middle East Institute à Washington par  James Zogby, président du Zogby Research Services, 28% de Tunisiens font confiance à Ennahdha.
Il s’agit « presque exclusivement des partisans du mouvement islamiste ».  Plus de 90% de ces partisans soutiennent le gouvernement alors que 95% du reste des Tunisiens (72 %) ne le soutiennent pas.
Les 72% des personnes qui ne font pas confiance à Ennahdha sont divisés entre un certain nombre de partis relativement faibles, aucun de ces partis n’étant capable d’avoir la confiance de plus d’un quart de la population adulte.
En termes de taux de confiance dans les partis politiques, le Congrès pour la République (CPR)  récolte 23%,    Nida Tounes 22% ,  le Front Populaire 21%, Ettakatol 20%, les mouvements salafistes 20%,  Al Joumhouri 11%, et Al Moubadara 8% Le sondage commandé par l’Arab American Institute souligne, d’autre part,  que  les Tunisiens ne sont pas particulièrement inquiets de l’islamisation du pays.
La majorité  des personnes interrogées est, en effet,  perturbée par l’inefficacité du gouvernement et son incapacité à répondre aux attentes politiques et économiques nées de la révolution.
Ainsi, deux tiers des Tunisiens pensent que le pays va dans la mauvaise direction.
Menaces pour la Révolution  Moins du tiers seulement des sondés pensent, dans ce même cadre, que le gouvernement a réussi à répondre à leurs préoccupations prioritaires comme l’élargissement des opportunités d’emploi, la maîtrise de la cherté de la vie et la protection des droits individuels et civiques.
Par ailleurs, 72% des sondés  estiment que l’Assemblée nationale constituante est illégitime, depuis qu’elle a prolongé son mandat initial d’un an. Sur un autre plan, 72% disent ne pas connaître grand chose du projet de Constitution.
Fait très curieux, dans ce cadre, la même proportion rejette ce projet de texte fondamental !Et last but not least, près des trois quarts des Tunisiens disent que le gouvernement actuel est «dominé par Ennahdha» et n’est pas «une coalition équilibrée qui assure la modération». Le sondage réalisé via des interviews face-à face  révèle aussi que  48% de nos citoyens interrogés considèrent que les ex-leaders du RCD représentent la plus grande menace pour la Révolution.
Par contre, 23% d’entre eux considèrent que ce sont les mouvements islamistes qui constituent la principale menace, 15% mettent en cause l’ingérence de pays étrangers, et 10% les divisions de l’opposition. 1% seulement es sondés considèrent l’armée ou la police comme une menace pour la transition démocratique.Dans ce cadre, 38%  des personnes interrogées estiment que la destitution du président égyptien Mohamed Morsi par l’armée n’aura aucun impact sur la Tunisie, alors que 31%  pensent que cet évènement va inciter les forces politiques tunisiennes à privilégier le chemin du consensus.
D’autre part,  le chef de gouvernement démissionnaire,  Hamadi Jebali,  caracole en tête du classement des personnalités politiques considérées comme étant les plus crédibles par les Tunisiens avec un taux de 50%,  suivi par le Général Rachid Ammar (48%), Mustapha Ben Jaâfer (37%), Moncef Marzouki (35%),  Béji Caïd Essebsi (27%), Rached Ghannouchi (27%),  Taieb Baccouche (19%) et Ahmed Néjib Chebbi (11%). A noter que les résultats de ce sondage américain sont, pour la plupart, contradictoires avec les sondages réalisés par des instituts locaux.
La méthodologie adoptée chaque institut  pourrait-elle expliquer, à elle seule, les écarts ? Walid KHEFIFI
2013-10-12 16:16:00

Fournir le plus rapidement possible des services réseaux performants est un des défis majeurs que doivent relever quotidiennement les opérateurs de Cloud confrontés à la gestion des ressources réseau.
C’est dans cette optique que Alcatel-Lucent vient de présenter Network Services Platform.
NSP est une plateforme SDN (Software Defined Networks ou réseaux pilotés par logiciel) qui...

Festival de Micro-théâtre et Micro-danse vendredi à l'Institut Cervantes Le Festival de Micro-théâtre Micro-Danse se tiendra vendredi, à l'Institut Cervantes à Tunis qui ouvrira ses portes, de 17h30 à 19h30, aux groupes tunisiens de théâtre pour présenter leurs créations.
Selon un nouveau concept de création théâtrale, le public aura, en une seule soirée, à voir plusieurs...

This post has already been read 10 times!L’administration tunisienne abandonnera au cours des cinq prochaines années les transactions sur papier pour les remplacer par les services électroniques, a déclaré, jeudi, 22 Mai, le ministre des technologies de la communication et de l’économie numérique Nooman Fehri.Il a ajouté, en marge de la 29ème réunion de la commission arabe...

Ignorant le vacarme des bus et le regard des curieux, Allah Baksh plonge ses mains dans la bouche de son patient pour ajuster une prothèse dentaire que ce dentiste de rue de Bangalore facturera 11 euros.
Avec son tabouret en plastique, son miroir et ses couronnes dentaires faites main en exposition, Baksh est l'un des centaines de dentistes de rue qui suscitent le courroux de leurs...

Le Festival de Micro-théâtre Micro-Danse se tiendra vendredi, à l’Institut Cervantes à Tunis qui ouvrira ses portes, de 17h30 à 19h30, aux groupes tunisiens de théâtre pour présenter leurs créations.Le public aura, en une seule soirée, à voir plusieurs œuvres de petit format d’une durée maximale de 15 minutes chacune devant 15 spectateurs au maximum.Parmi les spectacles...

 L’Institut International du Numérique et de l’Audiovisuel (IINA), placé sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et des Technologies de la communication, est un institut privé en Tunisie qui offre une formation unique en Audiovisuel et Cinéma à des étudiants possédant un baccalauréat à spécialisation scientifique.
La formation...

L’Union Internationale de Banques (  UIB  ) vient de remporter le prix de la première banque dépositaire sur les marchés pré-émergents « Agent banks in frontier markets – Tunisia » avec des scores supérieurs à la moyenne mondiale dans chaque catégorie de service.
Elle s’est vu, également, décerner le prix de la meilleure banque sous-dépositaire 2015 en Tunisie « ...

Tunisie : UIB vient de recevoir deux prix internationaux récompensant son activité de services Titres L’Union Internationale de Banques (UIB) vient de remporter le prix de la première banque dépositaire sur les marchés pré-émergents « Agent Banks in Frontier Markets – Tunisia » avec des scores supérieurs à la moyenne mondiale dans chaque catégorie de service.Elle s’est vu,...

Ces deux prix internationaux ont été attribués par les magazines Global Custodian et GLOBAL FINANCE qui font référence dans le secteur financier.L’UIB, qui a rejoint le réseau Société Générale Securities Services (SGSS) il y a près de 3 ans, est devenue son partenaire privilégié dans l’activité de services titres sur le marché tunisien.Ces deux prix internationaux...

22-05-2015 : Tunis : L'UIB doublement primée pour son activité de services Titres L'Union Internationale de Banques (UIB) vient de remporter le prix de la première banque dépositaire sur les marchés pré-émergents « Agent Banks in Frontier Markets - Tunisia » avec des scores supérieurs à la moyenne mondiale dans chaque catégorie de service.
Elle s'est vu, également, décerner le...


Chargement...