Sondage d’opinions de l’institut américain Zogby Research Services

Le Temps
Un sondage réalisé par l’institut de sondage américain Zogby Research Services (ZSR) du 4 au 31 août 2013 auprès d’un échantillon représentatif de 3031 citoyens  de plus de 18 ans a fait ressortir que les Tunisiens sont profondément divisés sur les réalisations du mouvement Ennahdha.
Ce sondage institué « Tunisie- la perception générale de la situation avec le parti Ennahdha au pouvoir »  et présenté, le 8 octobre,  devant le Middle East Institute à Washington par  James Zogby, président du Zogby Research Services, 28% de Tunisiens font confiance à Ennahdha.
Il s’agit « presque exclusivement des partisans du mouvement islamiste ».  Plus de 90% de ces partisans soutiennent le gouvernement alors que 95% du reste des Tunisiens (72 %) ne le soutiennent pas.
Les 72% des personnes qui ne font pas confiance à Ennahdha sont divisés entre un certain nombre de partis relativement faibles, aucun de ces partis n’étant capable d’avoir la confiance de plus d’un quart de la population adulte.
En termes de taux de confiance dans les partis politiques, le Congrès pour la République (CPR)  récolte 23%,    Nida Tounes 22% ,  le Front Populaire 21%, Ettakatol 20%, les mouvements salafistes 20%,  Al Joumhouri 11%, et Al Moubadara 8% Le sondage commandé par l’Arab American Institute souligne, d’autre part,  que  les Tunisiens ne sont pas particulièrement inquiets de l’islamisation du pays.
La majorité  des personnes interrogées est, en effet,  perturbée par l’inefficacité du gouvernement et son incapacité à répondre aux attentes politiques et économiques nées de la révolution.
Ainsi, deux tiers des Tunisiens pensent que le pays va dans la mauvaise direction.
Menaces pour la Révolution  Moins du tiers seulement des sondés pensent, dans ce même cadre, que le gouvernement a réussi à répondre à leurs préoccupations prioritaires comme l’élargissement des opportunités d’emploi, la maîtrise de la cherté de la vie et la protection des droits individuels et civiques.
Par ailleurs, 72% des sondés  estiment que l’Assemblée nationale constituante est illégitime, depuis qu’elle a prolongé son mandat initial d’un an. Sur un autre plan, 72% disent ne pas connaître grand chose du projet de Constitution.
Fait très curieux, dans ce cadre, la même proportion rejette ce projet de texte fondamental !Et last but not least, près des trois quarts des Tunisiens disent que le gouvernement actuel est «dominé par Ennahdha» et n’est pas «une coalition équilibrée qui assure la modération». Le sondage réalisé via des interviews face-à face  révèle aussi que  48% de nos citoyens interrogés considèrent que les ex-leaders du RCD représentent la plus grande menace pour la Révolution.
Par contre, 23% d’entre eux considèrent que ce sont les mouvements islamistes qui constituent la principale menace, 15% mettent en cause l’ingérence de pays étrangers, et 10% les divisions de l’opposition. 1% seulement es sondés considèrent l’armée ou la police comme une menace pour la transition démocratique.Dans ce cadre, 38%  des personnes interrogées estiment que la destitution du président égyptien Mohamed Morsi par l’armée n’aura aucun impact sur la Tunisie, alors que 31%  pensent que cet évènement va inciter les forces politiques tunisiennes à privilégier le chemin du consensus.
D’autre part,  le chef de gouvernement démissionnaire,  Hamadi Jebali,  caracole en tête du classement des personnalités politiques considérées comme étant les plus crédibles par les Tunisiens avec un taux de 50%,  suivi par le Général Rachid Ammar (48%), Mustapha Ben Jaâfer (37%), Moncef Marzouki (35%),  Béji Caïd Essebsi (27%), Rached Ghannouchi (27%),  Taieb Baccouche (19%) et Ahmed Néjib Chebbi (11%). A noter que les résultats de ce sondage américain sont, pour la plupart, contradictoires avec les sondages réalisés par des instituts locaux.
La méthodologie adoptée chaque institut  pourrait-elle expliquer, à elle seule, les écarts ? Walid KHEFIFI
2013-10-12 16:16:00

Technip a annoncé avoir fait une offre de reprise de CGG, pour 1,5 milliard d’euros.
Une offre repoussée à l’unanimité par le conseil d’administration de la société.Coup de tonnerre dans le secteur parapétrolier français.
Le groupe Technip a annoncé ce matin avoir approché la société CGG, spécialisée dans la sismique, « en vue de créer un acteur mondial de premier rang...

Challenges.
Comment produire et recruter en France lorsqu’on est une entreprise de high-tech ? Simon Azoulay.
Il suffit d’expliquer à nos clients la valeur ajoutée que nous trouvons dans notre pays.
Très souvent, des clients qui ont voulu délocaliser sont revenus en France, malgré les coûts et les difficultés administratives.
Qu’est-ce que les ingénieurs français ont de...

La société de recrutement Randstad Inhouse Services vient d’intégrer les marques automobiles commercialisées par Fiat France dans sa Car Policy.
L'entreprise a ainsi reçu ses premières Fiat 500L et Alfa Romeo Giulietta, le 13 novembre 2014. «Cet accord est également le fruit de la réorganisation de l’entité de Fiat France dédiée aux ventes directes (flottes automobiles, loueurs...

MegaFon’s Mikhail Dubin (left) and Huawei’s Ryan Ding in shake on it in ShanghaiChinese infrastructure vendor Huawei and Russian operator MegaFon have announced a memorandum of understanding (MOU) to deliver trial 5G network services at the Fifa World Cup 2018, to be held in 11 Russian cities.According to the two partners, the trials will be the first in Russia, and the first time an...

Dans un communiqué publié le 20 novembre 2014, la HAICA a annoncé l’interdiction de la diffusion des résultats des sondages relatifs à la présidentielle avant la fermeture du dernier bureau de votes à l’intérieur du pays prévue dimanche, 23 novembre 2014, à 18h.Cette décision sera publiée dans le Journal officiel .  Son application est immédiate, a affirmé la...

Le sondage de 3C Etudes : Essebsi et Marzouki occupent les deux premières places Le directeur du bureau d’études 3C Études, Hichem Guerfelli a indiqué que le candidat de Nidaa Tounes aux élections présidentielles, Beji Caid Essebsi aurait pu sceller le sort des élections dès le premier tour et ce après avoir recueilli 478% des voix à la sortie des urnes contre 269% pour Moncef...

Tunisie: Deux instituts de sondage donnent Caid Essebsi à la première place suivi par Marzouki Deux instituts de sondage ont confirmé dimanche que les estimations à la sortie des bureaux de vote donnent Beji Caid Essebsi à la première place suivi par Moncef Marzouki.
Selon Sigma conseil le candidat à la présidentielle Beji Caid Essebsi a obtenu 42,7 % des voix suivi par Moncef...

Al Watanya 1, Nessma TV et Al Hiwar Tounsi ont diffusé, il y a quelques minutes de cela, les résultats des sondages d’opinion à la sortie des bureaux de vote effectués dans les différentes circonscriptions tunisiennes.
En voici les détails : Sigma Conseil : Beji Caied Sebsi : 427% Moncef Marzouki : 326% Hamma Hammami : 95% Slim Riahi : 67% Hachemi Hamdi : 39% 3 C...

23-11-2014-21:34 : Tunis : BCE à 442% et Marzouki à 312%, selon un sondage Emrhod Selon un sondage à la sortie des urnes réalisé par Emrhod Consulting, le candidat Béji Caïd Essebsi a obtenu 442% des suffrages contre 312% pour Moncef Marzouki qui se retrouvent tous les deux au second tour.
Hamma Hammami est crédité de 109%, Slim Riahi de 108%, Hachemi Hamdi de 51% et Mondher...

Today, T-Mobile announced the addition of 14 more music streaming services to its Music Freedom program, which allows those with Simple Choice plans to stream music from the participating services without it eating away at their data.Soundcloud, Google Play Music, and Xbox Music are the most notable additions of the bunch, though a few curious omissions prevent the telecom giant from achieving...


Chargement...