Sondage d’opinions de l’institut américain Zogby Research Services

Le Temps
Un sondage réalisé par l’institut de sondage américain Zogby Research Services (ZSR) du 4 au 31 août 2013 auprès d’un échantillon représentatif de 3031 citoyens  de plus de 18 ans a fait ressortir que les Tunisiens sont profondément divisés sur les réalisations du mouvement Ennahdha.
Ce sondage institué « Tunisie- la perception générale de la situation avec le parti Ennahdha au pouvoir »  et présenté, le 8 octobre,  devant le Middle East Institute à Washington par  James Zogby, président du Zogby Research Services, 28% de Tunisiens font confiance à Ennahdha.
Il s’agit « presque exclusivement des partisans du mouvement islamiste ».  Plus de 90% de ces partisans soutiennent le gouvernement alors que 95% du reste des Tunisiens (72 %) ne le soutiennent pas.
Les 72% des personnes qui ne font pas confiance à Ennahdha sont divisés entre un certain nombre de partis relativement faibles, aucun de ces partis n’étant capable d’avoir la confiance de plus d’un quart de la population adulte.
En termes de taux de confiance dans les partis politiques, le Congrès pour la République (CPR)  récolte 23%,    Nida Tounes 22% ,  le Front Populaire 21%, Ettakatol 20%, les mouvements salafistes 20%,  Al Joumhouri 11%, et Al Moubadara 8% Le sondage commandé par l’Arab American Institute souligne, d’autre part,  que  les Tunisiens ne sont pas particulièrement inquiets de l’islamisation du pays.
La majorité  des personnes interrogées est, en effet,  perturbée par l’inefficacité du gouvernement et son incapacité à répondre aux attentes politiques et économiques nées de la révolution.
Ainsi, deux tiers des Tunisiens pensent que le pays va dans la mauvaise direction.
Menaces pour la Révolution  Moins du tiers seulement des sondés pensent, dans ce même cadre, que le gouvernement a réussi à répondre à leurs préoccupations prioritaires comme l’élargissement des opportunités d’emploi, la maîtrise de la cherté de la vie et la protection des droits individuels et civiques.
Par ailleurs, 72% des sondés  estiment que l’Assemblée nationale constituante est illégitime, depuis qu’elle a prolongé son mandat initial d’un an. Sur un autre plan, 72% disent ne pas connaître grand chose du projet de Constitution.
Fait très curieux, dans ce cadre, la même proportion rejette ce projet de texte fondamental !Et last but not least, près des trois quarts des Tunisiens disent que le gouvernement actuel est «dominé par Ennahdha» et n’est pas «une coalition équilibrée qui assure la modération». Le sondage réalisé via des interviews face-à face  révèle aussi que  48% de nos citoyens interrogés considèrent que les ex-leaders du RCD représentent la plus grande menace pour la Révolution.
Par contre, 23% d’entre eux considèrent que ce sont les mouvements islamistes qui constituent la principale menace, 15% mettent en cause l’ingérence de pays étrangers, et 10% les divisions de l’opposition. 1% seulement es sondés considèrent l’armée ou la police comme une menace pour la transition démocratique.Dans ce cadre, 38%  des personnes interrogées estiment que la destitution du président égyptien Mohamed Morsi par l’armée n’aura aucun impact sur la Tunisie, alors que 31%  pensent que cet évènement va inciter les forces politiques tunisiennes à privilégier le chemin du consensus.
D’autre part,  le chef de gouvernement démissionnaire,  Hamadi Jebali,  caracole en tête du classement des personnalités politiques considérées comme étant les plus crédibles par les Tunisiens avec un taux de 50%,  suivi par le Général Rachid Ammar (48%), Mustapha Ben Jaâfer (37%), Moncef Marzouki (35%),  Béji Caïd Essebsi (27%), Rached Ghannouchi (27%),  Taieb Baccouche (19%) et Ahmed Néjib Chebbi (11%). A noter que les résultats de ce sondage américain sont, pour la plupart, contradictoires avec les sondages réalisés par des instituts locaux.
La méthodologie adoptée chaque institut  pourrait-elle expliquer, à elle seule, les écarts ? Walid KHEFIFI
2013-10-12 16:16:00

Back in March at Apple’s press event in Cupertino, Senior Vice President of Operations Jeff Williams announced ResearchKit, a software framework aimed at helping to collect data for medical studies.
At first, the kit launched with a few key apps from partners, but more recently, Apple added third-party app support to ResearchKit, so more developers  and medical researchers can make apps...

Pendant 5 jours (13-1704) de la visite les commissaires de l’IVD ont rencontré les experts polonais dans les domaines des archives, de la lustration, des droits de l’homme, de la justice transitionnelle et du traitement du passé.Plusieurs ateliers étaient destinés à l’élaboration en matière de gestion des dossiers, l’augmentation des compétences ainsi pour fournir de bonnes...

Apple : le SDK Research Kit s’ouvre aux développeursTechnologie : Annoncé lors de la Keynote de mars, Research Kit d’Apple s’ouvre maintenant officiellement aux développeurs et chercheurs qui souhaitent exploiter la plateforme.
Celle-ci permet de développer des applications exploitant les données de santé récoltées par les terminaux Apple.Par Louis Adam | Mercredi 15 Avril...

kebili: Suspension des activités de tous les services de la municipalité de Jemna Les activités au sein de tous les services de la municipalité de Jemna de la délégation de Kebili ont été suspendues le matin du jeudi 16 avril en raison des protestations des agents et employés suite à la réussite d’une jeune fille originaire de Souk Lahad  dans  un concours externe.
Les ...

Selon une récente étude sur l’athéisme et les religions dans le monde, menée par l’association en recherche marketing Win/Gallup International, sur 64000 personnes dans 65 pays, l’Algérie serait parmi les six premiers pays les plus religieux.Devancé par le Maroc qui arrive à la 4ème place avec 93%, l’Algérie est caractérisée par la prédominance de la religion puisque 90%...

16-04-2015 : Tunis-Kébili : Les activités de tous les services de la municipalité de Jemna suspendues Les activités au sein de tous les services de la municipalité de Jemna de la délégation de Kébili ont été suspendues depuis ce jeudi matin en raison des protestations des agents et employés suite à la réussite d'une jeune fille originaire de Souk Lahad dans un concours externe,...

L’application mobile Stootie , dédiée aux services géolocalisés, a bouclé une levée de fonds de 1,2 million d’euros.
Le montant a été apporté par le fonds CapDecisif Management.Des investisseurs comme Jean-David Blanc (fondateur d’Allocine) et Xavier Niel, le patron de Free, avait déjà participé à un tour de table de 420 000 euros initié par la start-up française en...

17-04-2015 : Les Journées d'études de Marché et Sondage d'opinion du 20 au 21 Mai 2015 Les Journées d'études de Marché et Sondage d'opinion seront organisées du 20 au 21 Mai 2015 à Tunis.
Cette manifestation rassemblera des acteurs du marché des études et sondages d'opinion en Tunisie (instituts, prestataires techniques, décideurs marketing). Elle a pour objectif de récompenser...

Fin janvier 2015 : Cyanogen s’apprête à réaliser une levée de fonds au gré d’un troisième tour de table.Parmi les investisseurs, Microsoft est pressenti pour injecter quelques 70 millions de dollars dans la start-up qui développe le projet CyanogenMod, un fork d’Android.Passée cette rumeur, fin mars dernier, la société créée en 2009 par Steve Kondik a levé 80 millions de...

Délégation de l'Institut du leadership administratif de l'ENA en visite à Zaghouan Une délégation de l'Institut du leadership administratif relevant de l'ENA (Ecole nationale d'administration de Tunis) a effectué, vendredi, une visite dans le gouvernorat de Zaghouan pour prendre connaissance des perspectives de développement dans la région.
La délégation composée de 21 hauts...


Chargement...