Arts plastiques : " Le Burlesque " à la Galerie Kanvas - Fantasque et cocasse...

Le Temps
 Yosr Ben Ammar, propriétaire dela Galerie, a désiré ouvrir sa saison picturale avec des œuvres du " burlesque ".Bien plus qu'une raillerie du quotidien, elles aspirent à dépasser les limites du réel pour le mettre en abîme et l'interroger.Caricature ou critique, l'artiste transforme le visiteur en rieur.
Effets de surprises, clins d'oeils à des œuvres connues ou moins connues, presque tout dans l'exposition "Burlesques" interpelle le spectateur et suscite le rire ou du moins le sourire.Mehdi Bouanani donne une vision colorée du Bey et le modernise de ses aplats de couleur tandis que Omar Bey sur une intéressante matière métallique incruste des morceaux de faïence et en fait un éléphant équilibriste qui prête à sourire.
Son autoportrait fait tout aussi sourire grâce à un comique de l'absurde et de l'irrationnel car on espère bien que l'artiste ne ressemble pas à cette peinture.Hager Chalbi, quant à elle, mise sur le grotesque avec " cheveux à la sauce tomate sur lit de spaghettis ". Ces fonds d'éviers salis de restes de nourriture renchérissent le caractère humoristique de ces titres de mets plutôt raffinés.La série de photographies de Yoann montre différentes scènes risibles jusqu'au moment où il faut chercher Mickey dans sa peinture fondue.Amel Bouslama nous ressert les photos de sa poupée mise dans des situations qui vont de " L'origine de la vie " inspirée de " L'origine du Monde " de Gustave Courbet jusqu'à sa rencontre avec le gorille.Certaines œuvres comme celles de Faten Rouissi délivrent un message touchant, parfois émouvant tant la relation entre un vécu certain et l'objet s'intensifie.
Quelques-unes de ses compositions sur panneaux molletonnés suscitent l'étonnement.
Ainsi " Fermeture provisoire " qu'on pourrait appeler " Motus et bouche cousue " ou encore "Hommage à Mme censure " faite d'une accumulation de ciseaux dorés, interpellent et ne laissent pas indifférents.Mohamed Ben Soltane se plaît à relater l'actualité avec " G8, la crise et le 9ème ... ? " où encore le " French kiss " devient sujet de désir.Nadia Raïs s'amuse avec Lambouba en référence à Zohra qui nous attire de tant de sympathies.
Belle matière avec ses pastels sur toile.
Elle nous prépare d'ailleurs un beau film d'animation avec ce même personnage humoristique.D'autres œuvres suscitent davantage un effet de surprise que le rire comme ces clowns ou personnages caricaturaux d'Imen qui les traite de collages, d'encres, de feutres, d'acrylique ou de pastels.Parfois intrigantes et insolites, les œuvres proposent une dé-contextualisation de l'objet beaucoup plus prégnante.
Gentille provocation pour Oussema Troudi qui dessine et donne une vision différente de la célèbre Joconde de Léonard de Vinci.Ces artistes, près d'une quinzaine pour cette exposition, se sont amusés à détourner non seulement l'oeuvre d'art de son utilité première, mais ils l'associent, directement ou insidieusement, à l'homme de manière à dévoiler les maux qui menacent ou oppressent l'humanité.Une sympathique aventure qui nous est offerte à voir jusqu'au 22 novembre pour s'affranchir des contraintes et des obligations du quotidien et s'évader le temps d'une visite burlesque...Nadia ZOUARI
2008-11-08 00:00:00

Après deux ans de travaux qui ont coûté 5 millions de livres (6,3 millions d’euros), les chefs-d’œuvre de Rembrandt, Velasquez et Rubens sont de nouveau rassemblés au cœur de la riche demeure londonienne.

Tunisie , Culture : Exposition de l'artiste-peintre Sadri Khiari à la Galerie Fenyedi à La Marsa La Galerie FENYEDI abritera l'exposition de l'artiste peintre SADRI KHIARI : " Peintures sous verre " le samedi 11 octobre 2014 à partir de 18h30 au 54, Avenue Habib Bourguiba, La Marsa.
L'exposition se tiendra du 11 au 31 octobre 2014.
En cette occasion, la direction de la galerie...

L’exposition personnelle baptisée «Golgotha» d’Aicha Snoussi se poursuivra jusqu’au 26 Octobre la galerie Ammar Farhat de Sidi Bou Saïd.
En effet, le titre de l’exposition «Golgotha» signifie «crâne» et c’est également le nom de la colline près de Jérusalem où aurait été crucifié Jésus.
La jeune artiste hors du commun dont les dessins à l’encre réalisés sur...

Le jeudi 03 octobre, à la Galerie Aïn, s’est tenu le vernissage de l’exposition personnelle de l’artiste Khélil Gouia.
L’exposition se poursuit jusqu’au 18 octobre 2014. « Conatus » est le titre choisi à cette exposition, un terme latin employé par Spinoza qui veut dire l’effort d'exister d'un être doté d’une nature propre, autrement dit c’est l’effort de préserver...

L’exposition personnelle « Conatus », de l’artiste Khélil Gouia, qui se tiendra à la Galerie Aïn se poursuivra jusqu’au 18 octobre 2014.
L’artiste expose de nombreux tableaux qui ont pour thème la mer et la terre.
Le visiteur peut également voir à travers les grands et petits tableaux accrochés sur le mur de la galerie d’autres éléments naturels qui sont aussi...

Galerie la Méditerranée, Djerba: exposition de Ali Zenaidi et Olga MalakhovaLe Temps | Publié le 17102014La galerie la Méditerranée à Houmt Souk, Djerba, accueillera à partir du 18 octobre, l’expo   sur le thème « Les espaces d’inspiration », signée Ali Zenaidi et Olga Malakova.
Aquarelle, pastel, collage, dessin, technique mixte…55 œuvres de formats variés  (A4 et...

ÉTOUFFÉS.
Un million et demi d'animaux meurent par an, victimes des déchets plastiques abandonnés dans les océans.
Et le problème risque de s'aggraver, affirme Laurence Maurice, une des responsables de l'Institut français de recherche pour le développement (IRD), dans un entretien à l'AFP.La "soupe mortelle", fatale aux animaux marinsOiseaux, poissons, baleines, tortues... "Chaque...

Exposition « L’art pour l’art 2014 » à la galerie Hédi Turki Le chant de la diversité C’est une exposition de peintures et de collages d’un groupe de plasticiens qui se tient jusqu’au 5  novembre à la galerie Hédi Turki à Sidi Bou Saïd sous l’intitulé de « L’art pour l’art 2014 ». Une randonnée entre des tendances et de la diversité.
C’est un groupe de six...

ImpressionsNous arrivons de bonne heure, la file est déjà deux fois plus longue qu'il y a 3 ans! Fausse impression, puisqu’une fois à l'intérieur, il y a moins de monde qu'aux premières élections.
Entretemps ces dames ont déjà posté "un monde fouuuu!". Mon voisin "tamponné" semble soulagé une fois dans la cour: "chey, ma famma hadd!" lance-t-il avec un sourire à peine voilé.Ya...

Un incendie s'est déclaré cet après-midi dans un centre de collecte de matières plastiques situé à l'entrée de la ville Béni Khiar, dans le gouvernorat de Nabeul.
Dépêchées sur les lieux, les unités de la protection civile ont rapidement réussi à maîtriser le feu dont l'origine demeure inconnue.
Selon des témoignages des habitants de la ville à la TAP, le feu s'est...

Chargement...