Larges échos du discours du Président Ben Ali, dans les médias arabes

African Manager
TUNIS, 21 mars 2006 (TAP) - Le discours prononcé par le président Zine El Abidine Ben Ali, à l'occasion de la célébration du cinquantième anniversaire de l'indépendance a suscité de larges échos dans plusieurs chaînes satellitaires arabes qui ont mis en exergue les principaux thèmes développés dans ce discours et les mesures et décisions annoncées par le Président de la République.La chaîne arabe ANB a diffusé un enregistrement intégral du discours du Chef de l'Etat et réalisé un reportage dans lequel elle a passé en revue les principaux thèmes développés dans ce discours, ainsi qu'un entretien avec le député tunisien Thameur Saad.
Dans son émission "Sijelet" (Polémiques), La même chaîne a diffusé une conférence-débat intitulée "cinquante ans d'indépendance en Tunisie: Quelle identité ? Quelle culture ?- à laquelle, ont été conviés les intellectuels tunisiens Mohamed Mahjoub et Slaheddine Boujeh.L'ANB a diffusé, également, un documentaire sur les acquis et réalisations accomplis par la Tunisie, cinquante ans après l'indépendance.
Ce documentaire a aussi permis de mettre en relief la mutation qualitative réalisée, depuis le 7 novembre 1987, par la Tunisie, sous la conduite du Président Zine El Abidine Ben Ali.Pour sa part, la chaîne satellitaire libanaise NBN a diffusé dans son bulletin d'information, un reportage, dans lequel, elle met l'accent sur la réaffirmation par le Président Zine El Abidine Ben Ali de son attachement à l'édification d'une société démocratique et pluraliste et à la consécration des droits de l'homme, et son engagement en faveur de l'instauration de nouvelles relations internationales et du dialogue entre les religions et les civilisations.Dans ce reportage, la chaîne libanaise NBN fait remarquer que le Président Ben Ali, tout en réaffirmant son attachement aux libertés et à la démocratie, se dit persuadé que la démocratie suppose le respect des constantes nationales, l'allégeance à la Tunisie et la diversité des approches, des programmes et des alternatives, sur la base de la garantie du droit à la différence et de la protection des droits et des libertés.Le reportage met l'accent sur la ferme conviction du Chef de l'Etat que l'égalité entre la femme et l'homme est devenue en Tunisie, une réalité concrète et que les droits de l'homme n'ont point de signification si les droits de la femme restent incomplets et le progrès, la prospérité, la réforme et le développement restent dénués de sens sans la femme.Le même reportage met l'accent sur le soutien indéfectible du Président Zine El Abidine Ben Ali à la cause palestinienne, sa solidarité avec le peuple palestinien et son souci d'intensifier les efforts pour renforcer l'action arabe commune, en vue de garantir l'invulnérabilité et le progrès à la Nation arabe.La chaîne "El Arabia" a, pour sa part, traité de la célébration du 50ème anniversaire de l'Indépendance.
Elle relève que l'événement revêt un grande importance pour la Tunisie qui a bénéficie, un demi-siècle durant, d'une stabilité remarquable, dans un environnement régional tourmenté.Elle indique que ces festivités constituent pour la Tunisie une occasion renouvelée de mettre en valeur les principaux acquis de l'Indépendance, conquise par le leader Habib Bourguiba et les autres symboles du mouvement national.
Parmi ces acquis, la chaîne cite, notamment, l'émancipation de la femme, la généralisation de l'enseignement et l'édification de l'Etat moderne.La Chaîne libanaise ''NEW TV'' a diffusé un reportage, entrecoupé de larges extraits du discours du Chef de l'Etat.
Dans ce reportage, la chaîne libanaise insiste notamment sur l'affirmation par le Président Ben Ali que la préservation des acquis de l'indépendance est tributaire de l'édification d'une société démocratique pluraliste et de la consécration des droits de l'homme.
Dans ce reportage, la chaîne New TV indique que le Président de la République a fixé une série d'objectifs à la mesure des ambitions du peuple tunisien dont, notamment, le doublement du revenu national par habitant.De son côté, la chaîne libanaise "El Manar" s'est intéressée au discours du Chef de l'Etat, mettant en relief sa volonté de poursuivre le processus démocratique sur la base de l'attachement aux constantes nationales et de la loyauté envers la Tunisie, dans le cadre du respect du droit à la différence et de la protection des libertés.
Elle a, en outre, souligné la réaffirmation, par le chef de l'Etat, du soutien à la cause palestinienne et son souhait de voir l'Irak réaliser la concorde et l'unité, entre les différentes composantes de son peuple.
2006-03-20 00:00:00

Tunisie: La Ligue des Etats arabes condamne l’attaque de Châambi Le secrétaire général de la Ligue des États arabes, Nabil al-Arabi, a condamné, l’attaque terroriste perpétrée, mercredi, contre deux points de l’armée nationale au Mont Châambi (Kasserine) qui a fait la mort de 15 soldats et plus de 20 blessés.Dans une lettre envoyée au ministre des Affaires étrangères, Mongi...

Le Secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Nabil al-Arabi, a condamné l’opération terroriste perpétrée, mercredi, contre deux points de contrôle de l’armée nationale au Mont Chaambi (Kasserine) qui a fait 15 morts et plus de 20 blessés parmi les militaires.Dans un message adressé au ministre des Affaires étrangères, Mongi Hamdi, le Secrétaire général de la Ligue...

Depuis le début de l’offensive israélienne dans la bande de Gaza il y a deux semaines, plus de 649 Palestiniens et 31 Israéliens ont trouvé la mort.
Dans cette ambiance sordide et ce conflit qui peine à trouver une issue, des dizaines d’internautes juifs et musulmans, pleins d'originalité, ont voulu montrer leur opposition à cette guerre en affichant... leur amour! Regroupés...

En réalité rien de tout cela n'a été fait mais, Moncef Marzouki, a dit dans son discours ce qu'il souhaieraitb entendre dire le prochain Président de la République Tunisienne, devant un parlement élu en 2015.Toutes les valeurs véhiculées par la nouvelle constitution ainsi que les libertés et les fondements d'un Etat de droit, devraient, selon Marzouki, être réalisées d'ici 2015.
H.B.

Gaza : Que peuvent faire les Arabes? Israël peut continuer à tuer les Palestiniens de Gaza dans l'impunité totale, en tirant profit de la complaisnce de l'Occident et de l'impuissance des régimes arabes.
Par Akram Belkaïd *Commentant l'un de mes articles concernant le massacre commis par Israël à Gaza, un ami m'a écrit les mots suivants : «C'est à désespérer du monde...

Le conflit entre Israël et Gaza a fait plus de 750 morts à ce jour.
Et si cette énième flambée de la violence semble sans issue, des dizaines d'internautes juifs et arabes ont décidé qu'il valait mieux faire l'amour que la guerre... Sous le hashtag #JewsandArabsRefuseToBeEnemies (juifs et Arabes refusent d'être ennemis), ils ont décidé de poster des photos pour montrer en quoi ce...

Tunisie: Jacob Walles quitte la séance plénière à l’ANC en plein discours de Ben Jaafar L’ambassadeur américain à Tunis, Jacob Walles, a quitté le siège de l’Assemblée Nationale Constituante (ANC),  durant l’allocution du président de l’ANC, Mustapha Ben Jaafar, pour des raisons qui demeurent encore inconnues.Une séance plénière exceptionnelle a été tenu vendredi avec...

Tunisie : Lundi, l’Aïd el-fitr en Arabie saoudite et dans d’autres pays arabesPublié le Dimanche 27 Juillet 2014 à 18:41 L’Arabie saoudite et d’autres pays arabes annoncent ce dimanche que l’Aïd el-Fitr sera célébré demain lundi 28 juillet 2014, annonce le site d' al-arabiya . L’Irak, les Emirats, la Jordanie, le Bahreïn, le Qatar, le Koweït, l’Egypte, le Soudan et la...

Lundi 28 juillet premier jour de l'Aïd dans la plupart des pays arabes L'Egypte, l'Arabie Soudite, la Jordanie, les Emirats Arabes Unis, le Qatar et l'Irak ont annoncé que le lundi 28 juillet 2014 sera le premier jour de l'Aïd.
La Malaisie, la France et L'Italie fêteront aussi l'Aïd à la même date.Le Sultanat d'Oman a quant à lui annoncé que le premier jour de l'Aïd sera le mardi 29...

Les gazaouis piégés par les frères musulmans ! Ou l’indignation sélective des arabes.
Les gazaouis payent leur choix politique : ils ont préféré le mouvement islamiste Hamas au Fatah … et ils ont eu les frères musulmans ! Par Wafa Sultan Sociologue d’origine syrienne.Elle plonge aux origines de l’islam pour expliquer le conflit entre deux conceptions diamétralement...

Chargement...