Larges échos du discours du Président Ben Ali, dans les médias arabes

African Manager
TUNIS, 21 mars 2006 (TAP) - Le discours prononcé par le président Zine El Abidine Ben Ali, à l'occasion de la célébration du cinquantième anniversaire de l'indépendance a suscité de larges échos dans plusieurs chaînes satellitaires arabes qui ont mis en exergue les principaux thèmes développés dans ce discours et les mesures et décisions annoncées par le Président de la République.La chaîne arabe ANB a diffusé un enregistrement intégral du discours du Chef de l'Etat et réalisé un reportage dans lequel elle a passé en revue les principaux thèmes développés dans ce discours, ainsi qu'un entretien avec le député tunisien Thameur Saad.
Dans son émission "Sijelet" (Polémiques), La même chaîne a diffusé une conférence-débat intitulée "cinquante ans d'indépendance en Tunisie: Quelle identité ? Quelle culture ?- à laquelle, ont été conviés les intellectuels tunisiens Mohamed Mahjoub et Slaheddine Boujeh.L'ANB a diffusé, également, un documentaire sur les acquis et réalisations accomplis par la Tunisie, cinquante ans après l'indépendance.
Ce documentaire a aussi permis de mettre en relief la mutation qualitative réalisée, depuis le 7 novembre 1987, par la Tunisie, sous la conduite du Président Zine El Abidine Ben Ali.Pour sa part, la chaîne satellitaire libanaise NBN a diffusé dans son bulletin d'information, un reportage, dans lequel, elle met l'accent sur la réaffirmation par le Président Zine El Abidine Ben Ali de son attachement à l'édification d'une société démocratique et pluraliste et à la consécration des droits de l'homme, et son engagement en faveur de l'instauration de nouvelles relations internationales et du dialogue entre les religions et les civilisations.Dans ce reportage, la chaîne libanaise NBN fait remarquer que le Président Ben Ali, tout en réaffirmant son attachement aux libertés et à la démocratie, se dit persuadé que la démocratie suppose le respect des constantes nationales, l'allégeance à la Tunisie et la diversité des approches, des programmes et des alternatives, sur la base de la garantie du droit à la différence et de la protection des droits et des libertés.Le reportage met l'accent sur la ferme conviction du Chef de l'Etat que l'égalité entre la femme et l'homme est devenue en Tunisie, une réalité concrète et que les droits de l'homme n'ont point de signification si les droits de la femme restent incomplets et le progrès, la prospérité, la réforme et le développement restent dénués de sens sans la femme.Le même reportage met l'accent sur le soutien indéfectible du Président Zine El Abidine Ben Ali à la cause palestinienne, sa solidarité avec le peuple palestinien et son souci d'intensifier les efforts pour renforcer l'action arabe commune, en vue de garantir l'invulnérabilité et le progrès à la Nation arabe.La chaîne "El Arabia" a, pour sa part, traité de la célébration du 50ème anniversaire de l'Indépendance.
Elle relève que l'événement revêt un grande importance pour la Tunisie qui a bénéficie, un demi-siècle durant, d'une stabilité remarquable, dans un environnement régional tourmenté.Elle indique que ces festivités constituent pour la Tunisie une occasion renouvelée de mettre en valeur les principaux acquis de l'Indépendance, conquise par le leader Habib Bourguiba et les autres symboles du mouvement national.
Parmi ces acquis, la chaîne cite, notamment, l'émancipation de la femme, la généralisation de l'enseignement et l'édification de l'Etat moderne.La Chaîne libanaise ''NEW TV'' a diffusé un reportage, entrecoupé de larges extraits du discours du Chef de l'Etat.
Dans ce reportage, la chaîne libanaise insiste notamment sur l'affirmation par le Président Ben Ali que la préservation des acquis de l'indépendance est tributaire de l'édification d'une société démocratique pluraliste et de la consécration des droits de l'homme.
Dans ce reportage, la chaîne New TV indique que le Président de la République a fixé une série d'objectifs à la mesure des ambitions du peuple tunisien dont, notamment, le doublement du revenu national par habitant.De son côté, la chaîne libanaise "El Manar" s'est intéressée au discours du Chef de l'Etat, mettant en relief sa volonté de poursuivre le processus démocratique sur la base de l'attachement aux constantes nationales et de la loyauté envers la Tunisie, dans le cadre du respect du droit à la différence et de la protection des libertés.
Elle a, en outre, souligné la réaffirmation, par le chef de l'Etat, du soutien à la cause palestinienne et son souhait de voir l'Irak réaliser la concorde et l'unité, entre les différentes composantes de son peuple.
2006-03-20 00:00:00

La LTDH appelle à éviter les discours de haine et les rumeurs La Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’homme (LTDH) a appelé les deux candidats au second tour de la présidentielle à éviter les discours de haine et d’intimidation ainsi que les accusations de trahison et la propagation des rumeurs.
Lors de la campagne électorale et la proclamation des résultats,...

Ennahdha appelle Marzouki et BCE à modérer leurs discours Dans un communiqué rendu public, jeudi 27 novembre 2014, le parti Ennahdha appelle les deux candidats au second tour de la présidentielle et les responsables au sein de leurs campagnes électorales à l’accalmie et à éviter de faire usage d’un discours susceptible de diviser les Tunisiens et d’engendrer la...

La Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’homme (LTDH) a appelé les deux candidats au second tour de la présidentielle à éviter les discours de haine et d’intimidation ainsi que les accusations de trahison et la propagation des rumeurs.
Lors de la campagne électorale et la proclamation des résultats, l’observatoire de contrôle des élections relevant de la LTDH a...

Ennahdha appelle à tenir un discours d’apaisement Rached Ghannouchi, président du Mouvement Ennahdha a appelé les deux candidats au deuxième tour de l’élection présidentielle, les membres de leur campagne électorale et tous les Tunisiens à «s’en tenir rigoureusement à un discours d’apaisement» tout en évitant « la provocation, l’embrigadement et la diffamation».Dans un...

 La Ligue tunisienne pour la défense des droits de l'homme (LTDH) a appelé les deux candidats au second tour de la présidentielle à éviter les discours de haine et d'intimidation ainsi que les accusations de trahison et la propagation des rumeurs.Lors de la campagne électorale et la proclamation des résultats, l'observatoire de contrôle des élections relevant de la LTDH a constaté...

  Pourquoi la grande majorité des dictatures arabes « votent » Béji Caid Essebsi et espèrent le départ de Moncef Marzouki ? Si les dictateurs du monde arabe pouvaient voter en Tunisie, nul doute qu’ils feraient le choix de Béji Caid Essebsi.
Ce n’est un secret pour personne, BCE reçoit aujourd’hui des soutiens massifs de tous les systèmes dictatoriaux de la région, les...

La LTDH a appelé les candidats au présidentielle à éviter les discours de haine nov 28, 2014 Actualité 4 Vues 0La Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’homme (LTDH) a appelé les deux candidats au second tour de la présidentielle à éviter les discours de haine et d’intimidation ainsi que les accusations de trahison et la propagation des...

Tunisie : Ennahdha appelle Essebsi et Marzouki à modérer leurs discours Le mouvement Ennahdha appelle, dans un communiqué rendu public, les deux candidats au second tour de la présidentielle, Beji Caid Essebsi et Moncef Marzouki, ainsi que les responsables de leurs campagnes électorales à l’accalmie et à éviter de faire usage d’un discours susceptible de diviser les Tunisiens et...

28-11-2014-10:35 : Tunis : Ennahdha appelle à tenir un discours d'apaisement Le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi a appelé, dans un communiqué publié, jeudi, les deux candidats au deuxième tour des élections présidentielles, à savoir Béji Caid Essebsi et Moncef Marzouki ainsi que les membres de leur campagne électorale et tous les Tunisiens à «s'en tenir à un...

Dans un communiqué publié hier, jeudi 27 novembre, le mouvement Ennahdha appelle les deux candidats au deuxième tour de l’élection présidentielle, Béji Caïd Essebsi et Moncef Marzouki, à « s’en tenir rigoureusement à un discours d’apaisement » et à éviter « la provocation, l’embrigadement et la diffamation ».Pour Ennahdha, qui s’est abstenu de présenter un...

Chargement...